Back to the list of projects

Recherche et documentation des mécanismes et déterminants de la ségrégation résidentielle

CNRS UMR 9194 CREST - PALAISEAU - 2020

Lors de précédents travaux, en utilisant l’Enquête Emploi en Continu (2003-2016), j’ai mesuré des indices de ségrégation résidentielle en France. Ils quantifient à quel point une population minoritaire (laquelle peut être définie de différentes façons selon l’étude : PCS, sexe, nationalité des parents, origine, etc.) tend à se concentrer dans certaines unités, lesquelles correspondent pour la ségrégation résidentielle aux grappes de l’EEC. Celles-ci sont des unités intéressantes pour étudier la ségrégation résidentielle car, malgré des disparités physiques selon la densité, elles captent bien l’idée de voisinage. Ce projet va plus loin en s’intéressant aux déterminants des phénomènes de ségrégation résidentielle : quels mécanismes, quelles explications pour ces phénomènes ? Par apport à la littérature économique existante, l’objectif principal est
d’intégrer, outre des éventuelles préférences des agents, un mécanisme d’exclusion / restriction passant par les prix du marché immobilier.