Back to the list of projects

Durée du chômage et genre

Centre National de la recherche scientifique - Bureau d’Économie Théorique et Appliquée - STRASBOURG - 2021

De prime abord, les femmes ne semblent pas pénalisées par le chômage. Le taux de chômage des femmes est identique à celui des hommes tandis que leur durée de chômage est légèrement inférieure (15,2 mois contre 16,9 mois). Pourtant, un examen plus approfondi de la situation permet de nuancer ce propos. Les femmes sont plus concernées par le halo du chômage et ne recherchent pas forcément les mêmes types d’emploi.
La durée pasée au chômage pose question. Cette durée dépend notamment de l’intensité de la recherche d’emploi du chômeur et des perspectives offertes par le marché du travail. Concernant le premier point, de nombreux travaux ont souligné que cette intensité de la recherche varie selon les préférences des individus, leur processus de décision et dépend également de leur capacité à réviser leurs croyances (Villeval, 2016). Par exemple, les chômeurs américains évaluent mal leur durée moyenne du chômage et la sous-estiment largement (Spinnewijn, 2015). Or, dans ce cas, ils risquent d’avoir un comportement de recherche d’emploi inadéquat. Concenrnant les perspectives du marché du travail, des travaux récents soulignent que les hommes et les femmes n’ont pas forcément les mêmes attentes par rapport à l’emploi. Les femmes semblent accorder plus d’importance au fait de pouvoir bénéficier d’horaires flexibles et d’un temps de trajet réduit (Petrongolo et Ronchi, 2020 ; Le Barbanchon et al., 2019 ; Clark et al., 2019).
Nous souhaitons approfondir ces déterminants de la durée du chômage par genre et ceci, en lien avec la conjoncture. Hommes et femmes ne se projettent pas de la même façon sur le marché du travail mais sont-ils influencés de la même façon par les évolutions de la conjoncture ? Notre objectif, dans ce travail sera ainsi de pouvoir comparer ces évolutions par genre en fonction de chocs affectant le bassin d’emploi. Nous souhaitons ainsi pouvoir examiner l’impact de ces chocs sur les caractéristiques des emplois recherchés par les hommes et les femmes.