DwB

Faciliter l’accès transnational aux données confidentielles

Les chercheurs font face à de grandes difficultés pour travailler sur des données très détaillées (ou dites confidentielles) d’un pays dont ils ne sont pas résidents. Les procédures d’habilitation tout comme les modes d’accès diffèrent. Peu de pays autorisent un accès sécurisé à distance depuis un autre pays. Avec 29 partenaires de 14 pays européens,  impliquant des instituts nationaux de statistiques et des banques de données pour les sciences sociales, le projet Data without Boundaries (2011-2015) financé dans le cadre du 7ème programme cadre de la Commission Européenne, a jeté les bases d’une coopération visant à faciliter l’accès transnational aux données confidentielles pour la recherche.

Un Proof of Concept pour un réseau sécurisé distribué

Le CASD, partenaire de ce projet aux côtés de l’INSEE, a notamment construit avec l’institut fédéral de statistique allemande, DESTATIS, et la banque de données pour la recherche allemande, le GESIS, un Proof of concept pour un réseau sécurisé distribué. Celui-ci permettrait aux utilisateurs habilités de travailler avec un équipement et un seul point d’accès sur des données hébergées par delà les frontières dans différents centres sécurisés. Le Proof of Concept qui a été présenté notamment au 2nd European Data Access Forum organisé par DwB avec le soutien d’Eurostat, montre la possibilité de mettre en oeuvre une infrastructure intégrée, dotée d’une très haute sécurité tout en étant flexible aux contraintes variables des différentes législations nationales. Permettant a minima aux utilisateurs de travailler avec un même équipement, une même procédure et d’un même point d’accès sur des sources de données situées dans les centres sécurisés partenaires. Un tel réseau, utilisé dans tout son potentiel, rend possible à une équipe de chercheurs localisés dans différents pays de travailler ensemble facilement sur des sources multiples et éventuellement combinables le temps de l’analyse.

CIMES, des metadonnées pour les données nationales en Europe

Les partenaires de DwB ont également travaillé concrètement sur des solutions pour améliorer immédiatement l’information et la documentation sur les données nationales en Europe. Le CASD a notamment construit l’outil CIMES, Centralising and Integrating Metadata from European Statistics, catalogue de metadonnées de base, en anglais et au format international DDI, sur les données disponibles dans les différents pays, les différents types de fichiers (publics, de facto anonymisés, confidentiels) avec leurs procédures et les liens avec les diffuseurs.

Vers une construction pas à pas

Le CASD va travailler à construire pas à pas, avec quelques partenaires et au plus près des projets des chercheurs et de leurs besoins, des coopérations bi-latérales ou multilatérales pour avancer concrètement dans la construction de cette infrastructure pour la recherche.