Sécurisation de l’accès externe à vos données

Une puissance de calcul élevée et évolutive

Le CASD a une expérience de plus de 15 ans dans la fourniture de service de calcul pour la recherche scientifique. Le milieu de la recherche scientifique est un milieu très concurrentiel, chaque jour compte pour les chercheurs. Certains, par exemple, peuvent lancer des calculs qui durent plusieurs semaines à chaque itération. Un gain de performance de 20% peut ainsi leur faire gagner plusieurs semaines. Le CASD dispose d’un cluster de calcul dédié aux traitements complexes des chercheurs sur de gros volumes de données.

L’expérience du CASD a été entièrement mise à profit pour la conception des serveurs de calculs hébergés au sein du CASD. C’est ainsi que chaque composant de l’infrastructure des serveurs de calcul est déterminé avec le plus grand soin pour une adéquation optimale avec le système et les logiciels scientifiques de traitement de données :

  • Les disques durs (intégration de SSD) et leurs configurations,
  • Les cartes de liaison pour les attachements directs de baies,
  • Les liaisons réseaux (10Gb/s),
  • La mémoire vive (RAM),
  • Les processeurs avec une évolution vers l’ajout de GPU (Graphics Processing Unit),
  • Les cartes mères et les cartes d’accélération

Le système d’exploitation est optimisé pour le traitement de gros volumes de données avec une configuration permettant de favoriser les temps d’accès disque et les volumes de données transférés des disques aux processeurs.

Depuis quelques années, les progrès de la virtualisation ont permis l’intégration de cette technologie au sein des serveurs de calcul du CASD, renforçant ainsi, lorsque c’est nécessaire, les possibilités d’extension et d’allocation de puissance personnalisée.

L’architecture de la plateforme est évolutive, et permet d’adapter la puissance de calcul aux besoins du projet.