Description

Lors de sa création, le CASD a étudié les différents moyens, à offrir à ses utilisateurs, pour accéder à son infrastructure centrale. Après avoir visité plusieurs centres d’accès comparables, la liste des besoins et contraintes que le moyen d’accès devait respecter a été établie :

  • Niveau de sécurité adapté,
  • Authentification forte,
  • Facile à installer,
  • Faible impact sur l’environnement d’accueil,
  • Maintenance automatisée,
  • Faible dépendance à l’infrastructure locale.

Les solutions logicielles ont rapidement été écartées car jugées peu sures et trop envahissantes. Installer un logiciel sur le poste de l’utilisateur est une opération lourde qui peut être refusée pour des raisons de coût et de sécurité. Très peu de postes sont équipés de lecteur de carte à puce et de capteur biométrique : l’ajout de tels périphériques sur tout type de postes peut tourner très vite au cauchemar. Le logiciel reposant sur des composants systèmes et matériels appartenant à des acteurs différents, la maintenance et l’assistance en cas de problème deviennent rapidement difficiles.
Le CASD a fait le choix de développer une solution intégrée : la SD-Box.

La SD-Box est un terminal autonome conçu par le CASD comportant dans un seul boitier tous les éléments nécessaires aux services qu’il doit rendre. Son installation sur site est simple : il peut être considéré comme un ordinateur qui n’a besoin que d’un accès internet, d’un peu d’énergie et d’un ensemble écran, clavier, souris. Il est indépendant de l’environnement de travail local de l’utilisateur. Il peut aussi et surtout être mutualisé entre plusieurs utilisateurs.

Une fois branché et configuré, le boitier maintient automatiquement un lien permanent avec l’infrastructure centrale qui permet l’interaction entre l’utilisateur et son serveur de projet et la gestion du boitier (maintenance, sécurité, mise-à-jour…).

Pour ouvrir une session sur son serveur de projet, l’utilisateur doit simplement vérifier que le boitier est en ligne, insérer sa carte à puce et présenter son empreinte digitale au capteur intégré.