Back to the list of projects

Anticipatiions of inflation and corporate investment

Banque de France - PARIS - 2018

Les niveaux bas et persistants d’inflation que nous observons depuis 2013 font craindre un ralentissement économique persistant en particulier quand la politique monétaire est potentiellement contrainte par des taux proches de 0. En effet, si les niveaux bas d’inflation conduisent les ménages et les entreprises à diminuer leurs anticipations d’inflation, cela accroit les taux d’intérêt réels et incitent les agents économiques à repousser leurs décisions de consommation et d’investissement. La demande est alors plus faible, ce qui diminue l’inflation et un cercle vicieux peut s’enclencher. Pour empêcher la réalisation de ce risque de déflation, les banques centrales ont mené ces dernières années des politiques monétaires non-conventionnelles.
Ce projet vise à décrire comment les anticipations d’inflation des entreprises ont évolué ces dernières années et comment les politiques monétaires non-conventionnelles ont pu avoir un effet les décisions d’investissement des entreprises via un changement de leurs anticipations d’inflation.