Back to the list of projects

Behavioral considerations in dynamic matching mechanisms

Univeristé de Lausanne - LAUSANNE - 2020

En 2018, la France est passée d’un système d’affectation centralisé pour les admissions à l’université (appelé APB) à un système d’affectation plus décentralisé et dynamique (appelé Parcoursup). L’un des avantages d’un mécanisme dynamique est qu’il permet aux candidats de modifier leurs préférences au fil du temps (par exemple, en raison de l’acquisition d’informations ou de la coordination avec leurs amis). Nous vérifions si c’est le cas en interrogeant les candidats avant le mécanisme et en obtenant leur liste de classement, qu’ils soumettent à un mécanisme direct. Nous comparons les données de cette enquête avec celles de Parcoursup afin d’établir une comparaison entre les préférences déclarées au début et les choix révélés plus tard. Après le mécanisme, nous interrogeons à nouveau les participants et leur demandons pourquoi ils se sont écaréts de leurs préférences initiales. En outre, nous demandons aux candidats leurs stratégies, leurs attentes et leur satisfaction quant au résultat et à la procédure. En particulier, nous cherchons à savoir si ces aspects varient en fonction du contexte socio-économique.