Back to the list of projects

“Fragmented” company and scope of the collective representation

Centre d'Économie de la Sorbonne - PARIS - 2018

Le projet vise à rendre compte des formes de représentation collective et des niveaux de dialogue social selon l’inscription des établissements dans des rapports de dépendance que l’on peut observer dans les relations de sous-traitance, de filialisation ou encore dans le cas de l’entreprise multi-sites. Il se décline autour de deux axes : celui de l’articulation des instances représentatives du personnel à la structuration des organisations de travail éclatées, celui du niveau de la négociation et de l’obtention des accords ainsi que de leur contenu sur les thématiques du temps de travail et de la formation professionnelle. Les instances « centralisées » peuvent constituer une opportunité pour « rapprocher » la représentation collective des salariés de l’entreprise éclatée des lieux d’exercice du pouvoir, ou bien elles peuvent aussi la fragiliser selon les concours de ces instances et leurs prérogatives. L’analyse quantitative est menée à partir des 3 volets de l’enquête REPONSE 2017 et 2010-11 ainsi que des DADS fichiers postes (2008-2015).