Back to the list of projects

The effectiveness of reduced activity depending on the career path

École Nationale de la Statistique et de l'Analyse de l'Information - BRUZ - 2019

L’impact causal de l’entrée en emploi atypique sur la probabilité de trouver un poste permanent est mesuré par l’approche de la séquence des événements. L’historique d’emploi et de chômage de 1/25e des travailleurs français a été reconstruit en liant trois sources de données administratives. Pour les travailleurs au chômage, les résultats montrent qu’entrer en emploi atypique augmente la probabilité de trouver un emploi régulier de 75% dans les mois suivants, un fort effet tremplin. Nous ne mesurons aucun effet d’enfermement des emplois atypiques et aucun impact sur le salaire de l’emploi permanent subséquent. Les chômeurs de long-terme, les travailleurs plus âgés et ceux qui ont peu travaillé avant de commencer à chercher un emploi sont ceux qui ont la plus faible probabilité de trouver un emploi atypique, mais ceux qui en bénéficient le plus.