Back to the list of projects

How Immigration Impacts Natives’ Jobs and Wages

Bielefeld University, Faculty of Business Administration and Economics - BIELEFELD - 2019

La France et l’Allemagne sont deux grands pays d’immigration. En 2010, les personnes nées à l’étranger représentaient 7,2% et 6,3% de leurs populations respectives (Brücker et al., 2013). En dépit de situations économiques différentes sur un certain nombre d’aspects cruciaux, l’acroissement récent des demandes d’asile et de l’immigration illégale soulève un débat similaire dans les deux pays concernant les conséquences économiques de l’immigration, et les conclusions à en tirer en termes de régulation des flux migratoires.
Les études économiques disponibles n’aboutissent pas à un consensus clair sur l’importance respective des fains et des coûts économiques générés par l’immigration (Goldin et al., 2011). Il est cependant admis que les coûts doivent être absorbés à court terme, souvent par certains groupes spécifiques, alors que les bénéfices peuvent n’apparaître qu’à moyen et long terme. De plus, les conséquences de l’immigration sur l’emploi et les salaires des autochtones font toujours l’objet d’un débat entre économistes (Blau et Kahn, 2014).
Notre projet cherche à étudier l’impact des travailleurs immigrés sur l’emploi et les salaires de travailleurs autochtones. Nous souhaitons enrichir la littérature en cherchant à comprendre pourquoi l’impact de l’immigration varie selon le pays de destination. Notre projet se divise en trois parties : nous examinerons (i) l’allocation des tâches et les stratégies de production des firmes embauchant des immigrés, (ii) les effets de l’embauche des immigrés sur les performances des entreprises, et (iii) le degré d’intégration commerciale des pays receveurs afin de détecter les effets conditionnels de l’immigration sur le marché du travail.