Back to the list of sources

TERUTI-LUCAS : Land use TERRUTI-LUCAS

Agriculture - TERUTI

Annual surveys providing data on various types of land occupancy and use (agricultural, natural or urbanised) throughout the country at national, regional or any other geographical area. It enables to track and quantify the changes over time regarding land use and landscape structure.

Years : 2005-2010, 2010-2014, Complément coordonnées 2006
Utilisation du territoire TERUTI-LUCAS - 2010-2014
Les progrès techniques en matière de numérisation des documents cartographiques et de géoréférencement des points ont incité à redéfinir l’échantillonnage des points Teruti, ainsi que la perspective de la mise en place de l’enquête européenne Lucas (Land Use/Cover Area frame statistical Survey) fondée sur les mêmes principes que Teruti (enquête aréolaire à deux degrés de tirage) ont incitait à procéder à une refonte en profondeur de Teruti qui permette une cohérence sur la nomenclature, la méthode d’observation et la conception de l’échantillon. L’enquête Teruti-Lucas poursuit quatre objectifs : - connaître annuellement les différentes catégories d’occupation et d’usage de l’ensemble du territoire (agricole, naturel et urbanisé), au niveau national, régional et départemental mais aussi à tout autre niveau défini géographiquement, - suivre et quantifier les changements d’occupation et d’usage des sols et de la structure des paysages au fil du temps, - constituer une source de données pour d’autres analyses et études, par exemple l’élaboration d’indicateurs agri-environnementaux ou d’indicateurs paysagers, - dans le cadre d’applications locales ou nationales, pouvoir étendre l’échantillon aussi bien au niveau du nombre de segments que du nombre de points par segments. Teruti-Lucas reprend les fonctionnalités de Teruti et s'en adjuge quelques autres : La population étudiée s'étend à la presque totalité du territoire national. Les deux seules restrictions concernent : la Guyane où seule la partie cartographiée doit être enquêtée (partie côtière essentiellement), Mayotte pour qui la méthode s'adapte mal à la faible taille de son territoire.