Analyse des impacts des politiques foncières sur les décisions d’investissement des agriculteurs dans les espaces périurbains

Université de Toulouse 1 - TOULOUSE - 2017

Le projet de recherche MARSUPIA consiste en une analyse comparative des impacts des politiques foncières sur les décisions d’investissement des agriculteurs. Deux terrains ont été sélectionnés: la ceinture de verdure de l’Ontario, Canada, caractérisée par un zonage réduisant considérablement l’incertitude foncière, et l’InterSCOT toulousain où l’incertitude foncière est relativement plus élevée malgré le contrôle de la SAFER.

La méthode employée a été validée par la REA et le comité d’éthique de l’Université de Guelph, où la recherche sur le terrain canadien a été réalisée. Elle repose sur une première analyse qualitative consistant en des interviews d’agriculteurs afin d’identifier des facteurs pouvant générer des régularités dans le système de décision des agriculteurs. Ensuite deux modèles économétriques sont testés afin de mettre en évidence les résultats propres à chaque terrain.

Le premier modèle économétrique, relevant d’une autre demande auprès d’un autre organisme, s’intéresse au niveau d’investissement en le quantifiant grâce à une variable financière (le montant en dollars dans le cas du terrain canadien). Nous sommes en discussion avec des centres de gestion pour pouvoir accéder à leurs bases de données.

Le deuxième modèle économétrique (celui pour lequel je réalise ce dossier) s’intéresse à quantifier les types d’investissement réalisés par les agriculteurs. Pour cela, nous souhaitons tester un modèle multilogit dont les variables dépendantes seraient des proxy des différents types d’investissement réalisables (agrandissement foncier, activité de transformation de la production ou de commercialisation, activité agro-touristique …).

Etant donné que ces décisions sont des décisions prises à l’échelle de l’exploitation agricole, il est très important pour nous de pouvoir utiliser des données individuelles. Ces données permettent en effet de tester des corrélations entre les décisions d’investissement et les caractéristiques structurales de l’exploitation ainsi que celles du ménage.