Commerce et innovation verte

Imperial College London - LONDON - 2015

L’objectif de ce projet est d’évaluer l’impact du commerce international, en particulier avec les pays à bas coût (Chine, Inde), sur l’innovation dans les technologies « vertes » permettant de réduire la consommation d’énergie, de matériaux ou de produits polluants. Notre hypothèse de travail est que l’accès à des matières premières et à des biens intermédiaires à moindre coût par le biais du commerce international vient diminuer l’incitation économique pour les entreprises à développer des nouvelles technologies permettant de réduire la consommation de ces matières premières et biens intermédiaires. Il pourrait donc y avoir un effet désincitatif du commerce international sur l’innovation verte. Ce résultat aurait des conséquences très importantes en termes de politiques environnementales et climatiques.