Effets spatiaux sur l’intégration des immigrés

Columbia University, Department of sociology - NEW YORK - 2018

Dans la recherche sur l’intégration des immigrés, les effets spatiaux sont souvent évoqués, à savoir, on suppose que le contexte local joue un rôle important. Par exemple, c’est évident que la ville de Paris offre des possibilités de mobilité sociale et d’éducation beaucoup plus élevées qu’un village en Provence. Mais il est extrêmement rare d’avoir des données pour évaluer cette intuition d’une manière systématique. L’enquête Trajectoires et Origines est la seule source, au niveau international, qui permet une telle étude parce que l’échantillon des immigrés est suffisamment large pour identifier des effets locaux de l’intégration tout en contrôlant pour d’autre facteurs importants qui co-déterminent le processus d’intégration. Cependant, les données accessibles publiquement ne comprennent pas les variables qui permettraient d’identifier le département et la commune de résidence des individus.