Facteurs financiers et comportement à l’exportation : examen de l’effet signal de la pénétration des marchés étrangers

Université de Trento - TRENTO - 2014

Au cours des dernières années, un nombre croissant de recherches ont porté sur la relation entre les facteurs financiers et le comportement à l’exportation des entreprises, à la fois sur le plan théorique et empirique (voir par exemple Greenaway et al . 2007, Bellone et al . 2010, Minetti et Zhu 2011, Chaney 2013, Felbermayr et Spiegel 2014 pour ne citer que quelques exemples).
Les études empiriques soutiennent l’existence d’un lien bidirectionnel entre les attributs financiers des entreprises et leur activités internationales. D’une part, la liquidité interne et les ressources financières externes sont associés à la capacité des entreprises à pénétrer les marchés internationaux, de sorte que l’accès au crédit représente une contrainte sérieuse sur les stratégies d’internationalisation (Bellone et al 2010; Minetti et Zhu 2011). D’autre part, l’accès aux marchés étrangers peut améliorer la capacité des entreprises à accéder aux ressources financières (Greenaway et al. 2007). Cela peut être dû à une plus grande diversification des risques conduisant à une plus faible vulnérabilité aux chocs ; à des flux de trésorerie plus stables ; à des profits plus élevés ; à une croissance plus rapide de la taille. Tous ces éléments peuvent réduire les contraintes financières des entreprises en signalant leur solvabilité à des investisseurs externes. Le projet vise à examiner si la pénétration des marchés étrangers influence l’accès à des ressources financières externes (à la firme).