Les exploitations d’élevage herbivore économes en intrants (ou autonomes) : quelles sont leurs caractéristiques ? Comment accompagner leur développement ?

Institut de l’Elevage - PARIS - 2014

Conformément aux attentes du commanditaire de cet appel d’offres, les données du recensement agricole seront mobilisées par l’Institut de l’Elevage afin de répondre aux objectifs énoncés pour la phase 2 : « Au cours de cette phase, il conviendrait d’identifier à l’échelle nationale les systèmes pouvant être qualifiés, selon un gradient d’intensité, comme étant plus ou moins économes / autonomes. Cette partie du travail sera réalisée en mobilisant les bases de données statistiques du Recensement Agricole et du Réseau d’Information Comptable Agricole. Selon les données disponibles dans ces bases, ce recensement sera établi à partir de certains des indicateurs clés arrêtés en phase 1. Cette tache sera réalisée en parallèle d’un travail de zonage établit sur des critères pédo-climatiques susceptibles d’identifier les contraintes imposées au système fourrager dans chaque zone géographique. ».