Mobilité sociale en France : le rôle de l’immobilier

Banque de France - PARIS - 2017

Le projet vise à identifier comment le lien entre la détention immobilière des parents et celles des enfants a évolué au cours du temps en France. Il s’inscrit dans la littérature sur le rôle de l’immobilier dans la mobilité sociale (Kulkarni et Malmendier, 2015 ; Blanden et Machin, 2017). L’enquête Patrimoine, via ses questions sur les parents de la personne de référence et sur son conjoint permet de faire le lien entre le patrimoine de 2 générations, sur longue période, en considérant les 6 enquêtes disponibles qui couvrent des cohortes sur une grande partie du 20 ème siècle. Toutefois, pour estimer un effet causal, il faut pouvoir tenir compte de facteurs tels que l’offre et la demande de logement locale, les conditions financières et économique de l’environnement du ménage, ce qui n’est pas possible de réaliser à partir du FPR, où l’information sur la localisation géographique du ménage est très limitée (taille de l’agglomération, type de zone, etc.). En appariant les données Patrimoine incluant les informations sur le département de résidence du ménage avec des informations sur ces facteurs au niveau local (taux de chômage, prix immobilier, etc.), il est en revanche possible d’identifier un effet causal de l’effet de la détention immobilière d’une génération sur la probabilité de détention immobilière de la génération suivante.