Conforter l’autonomie énergétique des zones à forte densité d’élevage par des projets de méthanisation agricole durables, en harmonie dans leur territoire – Le cas de la Bretagne

Institut du porc-IFIP LE RHEU - LE RHEU - 2015

La méthanisation agricole permet de produire localement une énergie renouvelable par la fermentation anaérobie de matières organiques disponibles dans les exploitations ou leur environnement (effluents d’élevages, déchets des industries agro-alimentaires…). Dans les régions à forte densité d’élevage, les gisements de ces produits sont importants, mais le déploiement de cette technologie rencontre des difficultés spécifiques (gestion des extrants et, indirectement, surcoûts mobilisés pour leur « exportation ») en raison d’une situation environnementale contrainte. La dimension du projet, son environnement territorial et le type de procédé doivent alors être précisément raisonnés. Ce projet aura ainsi pour objectifs (1) d’identifier dans les zones à forte densité d’élevage (la région Bretagne étant retenue comme archétype) les atouts et contraintes de la méthanisation agricole, (2) de recueillir des données technico-économiques sur des installations de méthanisation dans des situations présentant (ou non) des excédents en éléments fertilisants mais aussi enquêter sur l’acceptabilité sociale de la technique, (3) d’élaborer des modèles-types de méthanisation diversifiés (dimension, procédés et type d’énergie produite : chaleur, électricité, biométhane voire méthane carburant) selon le contexte territorial, d’expertiser leur rentabilité, leur impact environnemental et leur acceptabilité sociale, puis d’établir un bilan énergétique de la filière à l’échelle régionale, (4) de déterminer les leviers d’action pour des modèles à promouvoir et établir les perspectives de développement dans différents contextes économiques et structurels