Retour à la liste des projets

Effets intrafirme de la promotion des femmes au sein des instances dirigeantes de l’entreprise

Harvard University - CAMBRIDGE, MASSACHUSETTS - 2019

Ce projet vise à mesurer l’impact d’une réforme de 2011 qui impose des quotas de 40% de femmes au sein des conseils d’administration des entreprises de plus de 500 salariés. Pour analyser les effets de cette loi, notre stratégie est double. De ‘unpart, nous tirons profit des informations contenues dans les Rapports Annuels des plus grandes entreprises françaises cotées (SBF120) pour apprécier la manière dont elles ont appliqué la loi et les conséquences sur leurs employés. Cette première phase du projet repose sur une stratégie d’identification par variables instrumentales, similaire à celle développée par Bertrand et al. (2018). Dans un second temps, nous relaxons les hypothèses d’identifications de cette première stratégie et exploitons la discontinuité à 500 salariés pour estimer un effet de traitement moyen. Pour mener à bien cette analyse et pouvoir mesurer l’impact de cette réforme sur un large éventuail de variables d’intérêt, nous demandons l’accès aux DADS et à Contour.