Retour à la liste des projets

Formation professionnelle, mobilités sur les marchés du travail et réduction du chômage frictionnel

Paris School of Economics - PARIS - 2022

La crise sanitaire liée au Covid, tout comme d’autres chocs macroéconomiques, est susceptible d’affecter de manière asymétrique certains secteurs et métiers. Ces déséquilibres sur les marchés du travail suggèrent des mouvements de main d’oeuvre rééquilibrants (depuis des marchés en faible tension vers des marchés en forte tension) pour une réduction du « mismatch unemployment ». Mais comment accompagner ces mobilités occupationnelles ? Certaines de ces mobilités sont rendues impossible faute de compétences adéquates pour la main d’oeuvre touchée par les chocs de demande négatifs sur le marché du travail. Dans ce contexte, la formation professionnelle pourrait être l’outil approprié pour le décideur public. Ce projet de recherche se donne pour objectif d’étudier dans quelle mesure la formation professionnelle financée par les décideurs publics dispose d’une telle capacité de réduction de ces déséquilibres entre marchés du travail.