Retour à la liste des projets

LORIET – La Plateforme Parcoursup au Service de la Loi Orientation et Réussite des Etudiants

Université Paris 2 Panthéon-Assas - PARIS - 2020

Le projet LORIET propose d’évaluer la plateforme Parcoursup. Deux dimensions sont appréhendées : l’efficacité et l’équité.
La première appelle une analyse minutieuse des taux d’accès, des taux d’abandon, des taux d’échec, des taux de réorientation et des résultats obtenus par les étudiants lors de leurs premières années d’études supérieures. L’analyse est menée globalement et au travers de comparaisons de groupes définis selon les caractéristiques individuelles (genre, baccalauréat, etc.), le milieu scolaire d’origine ou encore l’établissement d’inscritpion. Les résultats ainsi obtenus sont alors comparés à ceux qu’aurait prédits l’utilisation de la plateforme APB.
La seconde renvoie à des questions plus quantitatives, liées à l’origine sociale des étudiants ou leur genre. On s’intéresse à la capacité de Parcoursup d’améliorer l’accessibilité pour les filles ou les élèves issus de milieux modestes de certaines formations sélectives. L’analyse est d’abord menée en continuité de la première partie, avec une attention particulière donnée au genre et au milieu social (statut de boursier, localisation du lycée). Elle est ensuite approfondie grâce à l’analyse de l’effet sur les orientations finales que peuvent avoir eu certaines nouveautés de Parcoursup : abandon de la hiérarchisation des voeux, lettre de motivation, avis de l’équipe pédagogique du lycée sur l’orientation souhaitée. Deux approches complémentaires seront mobilisées : les méthodes d’inférence et d’identification économétriques et celles d’apprentissage automatique. Outre les 3 vagues prochainement disponibles des données Parcoursup, nous mobiliserons un certain nombre de données ouvertes ainsi que les données APB à titre de comparaison.