Retour à la liste des projets

Salaires et trajectoires

Banque de France - PARIS - 2019

L’objectif de ce projet est d’étudier la mobilité des salariés et les conséquences qu’elle a sur l’emploi et les salaires. De nombreux travaux, en particulier ceux de Manning (2003) et Moretti (2010), ont montré l’existence de marchés du travail locaux, répondant à des facteurs locaux. Les chocs agrégés sur le marché du travail étant rarement géographiquement uniformes, les réallocations géographiques des facteurs et les ajustements locaux des prix sont empiriquement importants. Par conséquent, la dynamique de l’emploi et la formation des salaires seraient davantage influencées par la conjoncture locale que nationale, engendrant des niveaux de salaire et d’emploi variant d’un territoire à l’autre (Combes, Duranton, Gobillon et Roux, 2010). Ces différences reflètent en partie les variations locales de la productivité et ont une influence sur l’analyse du niveau agrégé au niveau du pays. Nous cherchons à compléter ces travaux sur l’hétérogénéité des marchés du travail en étudiant les trajectoires individuelles et leurs conséquences sur les niveaux de salaire (voir De la Roca 2017).