Retour à la liste des sources

Actifs_Financiers : Enquête Actifs Financiers

Revenus – Niveaux de vie – Pouvoir d'achat - Actifs Financiers - Patrimoine

Les principaux thèmes des enquêtes Actifs Financiers sont la possession ou non des divers types d’actifs patrimoniaux (livret épargne, valeurs mobilières, assurances-vies, immobilier, actifs fonciers ou professionnels) ; l’attitude et les opinions des ménages vis-à-vis des divers produits d’épargne ; les transmission patrimoniales intergénérationnelles (héritage, donations versées et reçues).

Années : 1986, 1992
Producteur : Insee

Enquête Actifs Financiers - 1992
Mettre en lumière les évolutions du patrimoine et sa répartition au sein de la population française, et combler les lacunes de l'enquête de 1986 ont constitué les objectifs de la nouvelle enquête. L'INSEE a voulu évaluer le montant de chaque type d'actif détenu, tout du moins en tranches, afin de déterminer la structure du patrimoine des ménages. L'INSEE a cherché à définir le patrimoine des indépendants, pour pouvoir séparer leur patrimoine propre de celui de leur entreprise, ceci afin de mieux comparer, "à égalité", le patrimoine des indépendants et celui des salariés. Une attention toute spéciale est portée aux agriculteurs, en raison des problèmes spécifiques qui les concernent (forte variabilité des revenus, importance du patrimoine foncier dans leur processus productif...). Pour être en mesure de réaliser ce nouvel objectif, des moyens supplémentaires ont été mis en oeuvre : échantillon plus important avec surreprésentation des indépendants, questionnaire plus détaillé élaboré en collaboration étroite avec des spécialistes du domaine. Dans les objectifs de l'enquête figurait initialement la mesure du taux d'épargne des ménages. L'INSEE aurait voulu laisser un carnet aux ménages sur lequel il aurait indiqué pendant un certain temps tous les achats dépôts, ventes et retraits effectués sur ses différents actifs. Un test sur deux mois n'a pas permis de conclure à la fiabilité des résultats obtenus. Cependant dans le questionnaire ont été gardées des questions qualitatives sur les flux (achat ou vente) de chaque grand type d'actif sur un an, permettant de connaître l'origine et la destination de ces flux. Ces questions ne permettent pas de quantifier l'épargne des ménages mais d'en connaître le sens pour chaque grand type d'actif (diminution ou augmentation). Un troisième objectif a trait au transferts entre générations (aides, donations, héritages) principalement entre parents et enfants. En particulier, on s'est intéressé à la composition des héritages au moment du . legs et à sa réaffectation (un portefeuille de valeurs mobilières, reçu en héritage, est-il conservé en l'état, ou sert-il à financer d'autres projets d'investissement ?), aux divers motifs de transmission et au rôle de l'héritage dans la reproduction des inégalités... Par rapport à l'enquête de 1986, le champ des transferts a été élargi en recensant certaines aides matérielles, et en nature. Par grands types d'actifs, l'INSEE a essayé de connaître l'endettement des ménages. Ceci permet de mieux cerner les déterminants des différentes catégories de dettes (endettement immobilier, foncier, professionnel, de court terme) et calculer un montant de patrimoine net pour chaque ménage. Pour ce faire, un carnet d'emprunt à être laissé aux ménages qui ont noté tous leurs emprunts encore en cours pendant les douze mois précédents (montant emprunté, taux, annuités de remboursement, capital restant dû).