Retour à la liste des sources

Structure forêt privée : Enquête sur la structure de la forêt privée

Agriculture - Structure forêt privée

L’enquête sur la structure de la forêt privée renseigne sur :
– la surface en propriété, le morcellement et la structure de peuplements ;
– la gestion de la propriété et insertion du propriétaire dans les circuits de développement forestiers ;
– la récolte, la vente de bois, les travaux de mise en valeur (plantations, coupes, …) au cours des cinq dernières années, la main-d’œuvre ;
– les autres usages de la forêt (chasse, loisir…) ;
– aides fiscales et assurance.

Années : 1999, 2012

Enquête sur la structure de la forêt privée - 2012
L'enquête SFP de 2012 vise à décrire des profils types par région ou nature juridique du propriétaire, et non à comptabiliser précisément les superficies et les propriétaires forestiers. La gestion de la forêt représente un enjeu économique, environnemental et sociétal important, avec des défis tels que l'accroissement de la récolte de bois, la préservation de la biodiversité, la diversification des activités rurales, le développement des énergies renouvelables et l'adaptation au changement climatique. Les trois quarts de la forêt française appartiennent à des propriétaires privés. La forêt privée est définie, dans cette enquête, comme la forêt ne relevant pas du régime forestier, ce régime couvrant la forêt appartenant à l’État, aux collectivités territoriales et à certains établissements publics. Cette enquête permet ainsi d’examiner le comportement des propriétaires forestiers privés tant en termes économiques (production de bois), que sociaux (emplois, loisirs) et environnementaux. Elle vise enfin à identifier les freins et les mesures susceptibles d’accroître la mobilisation du bois. Cette enquête fait suite à l’enquête de 1999. La comparaison entre ces deux enquêtes permet de mesurer les évolutions structurelles de la propriété forestière privée et les caractéristiques des propriétaires (catégorie juridique, taille des propriétés, morcellement, origine de la propriété…). Leur nombre élevé (plus d'un million) a conduit à retenir le principe d'une enquête statistique par sondage. L'enquête 2012 concerne la forêt métropolitaine, ainsi que la forêt de trois Dom, Guadeloupe, Martinique et La Réunion.