Retour à la liste des sources

IVER : Inventaire des vergers

Agriculture

L’enquête permet de connaître les facteurs descriptifs du potentiel de production des vergers : variétés, âge, densités de plantation. Elle a lieu tous les cinq ans, dans tous les Etats membres de l’Union européenne. En France, l’enquête couvre les principales espèces fruitières : abricotiers, cerisiers, pêchers, pêchers, pruniers, pommiers de table, poiriers, agrumes, kiwis et noyers.

Années : 2012-2013

Inventaire des vergers - 2012-2013
En janvier 2011, lors du congrès annuel de la FNPF (Fédération nationale des producteurs de fruits), le ministre de l'agriculture a répondu à la demande forte et récurrente des professionnels et des organismes techniques de l'arboriculture fruitière de disposer d'un outil afin de suivre annuellement l’évolution des superficies arboricoles et du potentiel de production des arbres. L’objectif était d'améliorer les outils de prévision de récolte et ainsi de mieux gérer les flux des marchés. Cela devait également permettre d’anticiper les évolutions variétales au sein des espèces fruitières. Le ministre a donc annoncé la mise en place d'un inventaire annuel des vergers exploités à titre professionnel. Le décret n° 2011-670 du 14 juin 2011 définit les conditions de sa réalisation. L’inventaire concerne dix espèces fruitières (Pomme de table, Poire de table, Pêche-nectarine, Abricot, Noix, Cerise, Prune, Raisin de table, Kiwi et Agrumes) et permet de connaître : – les superficies plantées ; – leur localisation par commune ; – le nombre d’arbres plantés dans les parcelles (densité de plantation) ; – l’âge des arbres. La collecte s'est déroulée sur le terrain du 1er mars 2013 à l'été 2013. Le champ de l’inventaire est le territoire national en France métropolitaine et ont été interrogées toutes les exploitations arboricoles respectant, au recensement agricole de 2010, les seuils d'exploitation de vergers suivants : • 1 hectare et plus pour les pommiers de table, les pêchers, les abricotiers, les kiwis, les noyers, les pruniers et les agrumes ; • 0,5 hectare et plus pour les cerisiers, les poiriers de table et le raisin de table.



Pour plus d'information sur IVER : Inventaire des vergers, cliquez ici