Retour à la liste des sources

ECEC : Enquête Consommation d’Énergie dans le secteur de la Construction

Caractéristiques des entreprises - EACE

L’Enquête Consommation d’Énergie dans le secteur de la Construction (ECEC) permet d’affiner la connaissance statistique du secteur de la construction en termes de mix énergétique (type d’énergies consommées) et de comportement de consommation. C’est la première enquête statistique sur le sujet.

Années : 2015

Enquête Consommation d'Energie dans le secteur de la Construction - 2015
Lancée en 2015, l’Enquête Consommation d’énergie dans le secteur de la Construction s'est inscrite en réponse à divers obligations européennes et internationales (le règlement européen sur les comptes de l’environnement, la directive européenne n°2012/27 du 25 octobre 2012, le règlement n° 1099/2008 du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2008 concernant les statistiques de l'énergie, etc.). Elle avait également pour objectif d’affiner la connaissance statistique du secteur de la construction en termes de mix énergétique (type d’énergies consommées) et de comportement de consommation. L'enquête balaie l’ensemble des énergies susceptibles d’être utilisées dans le secteur : • carburants pétroliers pour les véhicules routiers : essentiellement gazole routier, et dans une moindre mesure, essence et GPL carburant ; • carburants utilisés pour les engins mobiles de chantier (gazole non routier) ; • combustibles pour les petits appareils mobiles (essence) ou les groupes électrogènes ; • électricité : celle-ci peut soit être produite directement par l’établissement via des groupes électrogènes ou des sources renouvelables (installations photovoltaïques), soit être achetée sur le réseau. Elle peut être aussi bien utilisée pour des usages de fonctionnement (éclairage, bureautique, chauffage des locaux…), que sur le chantier même (grue, petits appareils mobiles…) ; • gaz naturel, essentiellement pour des usages de fonctionnement lié au confort des bureaux (chauffage des locaux) ; • fioul domestique et butane propane, également pour des usages liés au fonctionnement des locaux. Elle aborde également la question des usages de l’énergie, en répartissant les quantités d’énergie consommées selon qu’elles sont utilisées pour : • le transport, qui comprend les déplacements sur des véhicules routiers en dehors des chantiers ; • les activités de chantiers, qui regroupe les dépenses d’énergie sur le site même du chantier (hors groupes électrogènes) ; • les groupes électrogènes (dans ce cas c’est la quantité de carburants utilisée qui sera comptabilisée) ; • le fonctionnement de l’établissement, c'est à dire le chauffage des locaux, la ventilation ou la climatisation, l’eau chaude sanitaire, et l’électricité dépensée pour les besoins de l’informatique ou de la bureautique.