Retour à la liste des sources

EFH : Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie

Caractéristiques des entreprises - Hôtellerie

L’enquête de fréquentation dans l’hôtellerie a pour objectif l’observation conjoncturelle de la fréquentation dans l’hôtellerie de tourisme et l’étude de la structure de la clientèle, notamment de son origine géographique. Les informations sont produites au plan national, régional, voire infra-régional.

Années : 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017
Producteur : Insee

Enquête de fréquentation dans l'hôtellerie - 2017
Depuis 2014, l'enquête de fréquentation hôtelière est réalisée auprès des hôtels à vocation touristique ayant 5 chambres ou plus (norme Eurostat). Elle porte sur l'ensemble des hôtels classés nouvelles normes par Atout France 1* à 5* ainsi que les hôtels non classés dès lors qu’ils reçoivent une clientèle de passage. Pour la gestion de l'enquête, les hôtels non classés sont affectés de la catégorie A (pour les hôtels d'entrée de gamme ou anciennement classés 0* à 2*) et de la catégorie B (pour les gammes moyennes ou supérieures ou anciens 3* à 5*). Elle s'effectue tous les mois par voie postale sur un échantillon d'hôtels; sont collectés le nombre de chambres occupées journellement, le nombre d'arrivées et de nuitées ventilées par pays de provenance (France et Étrangers), ainsi que la part de clientèle d'affaires. L'enquête de fréquentation hôtelière a été rénovée en 2006. Un seul questionnaire a remplacé les deux types de questionnaires existants. La méthodologie a été revue à cette occasion. La liste des pays de résidence a été modifiée conformément à la directive Européenne (voir guide d'utilisation de l'application Tourisme 2 – Enquête Hôtel). En 2013, elle a été rénovée de nouveau pour prendre le changement de géographie de stratification et parallèlement la baisse de l'échantillon. Enfin en 2014, elle prend en compte la nouvelle classification Atout France. Les données ont été rétropolées selon ces nouvelles méthodes de 2010 à 2013 pour être comparables aux années postérieures à 2013.